Château de Chambord : le lieu de tous les superlatifs 2017-06-27T09:03:07+00:00
  • chateau de chambord

Le château de Chambord est le lieu de tous les superlatifs. 440 pièces, 365 cheminées, 800 chapiteaux, 5500 hectares, un mur d’enceinte le plus long d’Europe avec ses 32 kilomètres de long et 2,5 mètres de haut !

En 1519, François Ier entreprend de faire construire ce château à l’échelle de sa démesure. Ce sera l’oeuvre de sa vie. Un temps, le roi avait songé à détourner un bras de Loire. Finalement, c’est le Cosson, tout proche, qui alimentera les douves du château de Chambord. Les travaux durent plus de 25 ans. A la mort du roi, en 1547, Chambord reste inachevé.

Tout au château de Chambord est démesure, mais pourtant quelle magnifique silhouette se détachant le matin, à la faveur de la brume.

On ne connait pas véritablement les architectes du château de Chambord, mais il est très vraisemblable que Léonard de Vinci, installé non loin de là au Clos Lucé, ai fait les premières ébauches. Il apparait qu’un homme ai pris part, de façon très active, à ce projet monumentale. Il s’agit de Jean Le Breton, responsable des Finances de François Ier.

Les travaux, un temps interrompus par la défaite de Pavie, en 1525, reprennent de plus belle. Le plan du château de Chambord semble simple, d’un premier abord : un escalier central, un plan en croix grecque desservant une série d’appartements identiques à chaque étage.

Et pourtant, l’on se perd dans les cabinets, les entresols et les escaliers dérobés. En fait chaque façade que l’on croit symétrique offre de légers déséquilibres, là une galerie ajoutée, là un escalier en trop, sans parler de la toiture où règne une véritable anarchie de clochetons et autre cheminées.

Autre prouesse architecturale s’il en est, l ‘escalier central à double révolution trône au coeur du château de Chambord. Ce chef d’oeuvre de technique se termine, au niveau de la terrasse, par une tour-lanterne haute de 32 mètres, surmontée d’une immense fleur de lys.

La double rampe ajourée dont on disait qu’elle était faite pour ne jamais se rencontrer et pour mieux se retrouver témoigne de l’esprit qui régnait ici à l’époque.

En effet le Château de Chambord est avant tout un château d’apparat, et ce n’est pas Charles Quint qui dira le contraire. Il fut fort impressionné, lors de sa visite en 1539, par la beauté du lieu et eu ces mots : « C’est la synthèse de ce que peut effectuer de mieux l’esprit humain ». Sans doute y vit-il une autre certitude, la France était devenu un grand royaume.

En fait François Ier ne séjourne que très peu à Chambord. Il ne s’y arrête que le temps d’une fête, d’une chasse à court ou d’une fauconnerie. Tout le mobilier le précède : tapisseries et tentures pour réchauffer les murs froids de cet immense château.
A la mort de François Ier, le château perd de son charme, même si Henri II poursuit les travaux de son père.

Il faut attendre Louis XIV pour que le château de Chambord reprenne vie. Il s’y plaît, au point de s’y faire aménager des appartements royaux, au premier étage du donjon. En 1169, c’est avec toute sa cour qu’il y séjourne. Le roi aime la chasse mais également les divertissements dont bien sur, Molière et Lully sont les organisateurs. Molière y jouera d’ailleurs la première du Bourgois Gentilhomme. Les courtisants sont médusés par tant d’impertinence, mais le roi est ravi. C’est un triomphe.

Peu à peu Louis XIV délaissera le château de Chambord pour se consacrer à Versailles. Le château restera inoccupé pendant 25 ans.

En 1725 Louis XV offre le château de Chambord à ses beaux parents, Stanislas et Catherine Leszczynski, qui on perdu la couronne de Pologne. Stanislas ne se plait pas au château de Chambord en raison des odeurs qui viennent des douves. Il les fera combler, mais n’y restera pas.

Louis XV cède alors Chambord, en 1748, au maréchal de France Maurice de Saxe qui en fera son « quartier général ». Durant deux ans Chambord redevient un lieu de faste à l’égal de Versailles. Il y fit voguer des gondoles et tirer des feux d’artifice.
En 1750, le poignard d’un mari jalou allait cependant réussir là où la mitraille de la bataille de Fontenoy avait échoué. Le maréchal est assassiné et c’est la dernière fois que le château de Chambord est habité.

Domaine de Chambord 41250 Chambord

+33 (0)2 54 50 40 00
Fax +33 (0)2 54 50 50 26
site internet

Services à disposition

• Tarifs Parkings
o Voiture / Moto : 4 € / jour
o Camping-car / véhicule < 7m90 : 7 € / jour (10 € la nuitée) o Autocar / véhicule > 7m90 : 45 € /jour

Stationnement gratuit pour les autocars des groupes ayant visité le château.

Pass-parking : en vente à l’accueil du château, il est valable un an à partir de la date d’achat et donne droit à 10 entrées dans les parkings du domaine pour 10 euros.

Informations complémentaires :

3 parkings ombragés et surveillés sont accessibles à tous. D’une capacité globale de plus de 1300 véhicules (P0 et P2), 25 bus et 120 mini bus et camping cars (P1), ces parkings ménagent des emplacements spécifiques pour les personnes à mobilité réduite et les motos. La signalétique directionnelle vous permettra de vous orienter en fonction de la capacité et des caractéristiques de votre véhicule.

Le parking étant fermé au public la nuit, un prix forfaitaire est facturé à tout véhicule stationnant sur les parkings entre 01h00 et 7h00 du matin

Boutique

SITUÉE À L’ENTRÉE DU CHÂTEAU, LA BOUTIQUE EST ACCESSIBLE GRATUITEMENT.
Elle est ouverte toute l’année, sauf les 1er janvier, 31 janvier et 25 décembre,
du 02 janvier au 29 mars et du 01 octobre au 31 décembre : de 10h à 17h
du 30 mars au 30 septembre : de 9h à 18h

Restauration

Situé au sein du château de Chambord, le Café d’Orléans propose aux visiteurs des menus gourmands et de qualité. Pour une pause rafraichissante ou un déjeuner, le Café d’Orléans accueille les touristes dans une ambiance chaleureuse et conviviale. Les plats sont servis dans des verrines pour la formule plat du jour, ou à l’assiette pour les formules « petite restauration » avec tartes salées/sucrées (ou sandwichs selon saisons).

Toutes les formules du Café d’Orléans sont réalisées à partir de produits frais, locaux et de saison.
Ce salon de thé – restaurant, situé dans la cour royale du château, vous accueille d’avril à septembre et durant les vacances scolaires, aux heures d’ouverture du château.

A l’intérieur des écuries du Maréchal de Saxe, la terrasse du Café M II S vous propose de nombreuses boissons (eau minérale et gazeuse, sodas, bière) à quelques mètres des chevaux de la troupe de Bruno Mellerio.

Ouvert d’avril à septembre de 10h30 à 17h30 :

• Engagement qualité tourisme : QUALITÉ TOURISME™ est une marque créée par le Ministère chargé du Tourisme.
Les professionnels qui affichent cette marque mettent en œuvre une démarche qualité des plus rigoureuses et sont soumis régulièrement à un contrôle indépendant de leurs prestations.
• Consigne gratuite pour les sacs à dos volumineux
• Les animaux de compagnie ne sont pas admis dans le château

Espaces accessibles aux personnes à mobilité réduite :
• Accueil
• Billetterie
• Rez-de-chaussée du donjon et ses salles
• Salle audiovisuelle
• Salle des Carrosses (sur demande)
• Salle des dépôts lapidaires (sur demande)
• Toilettes
• Boutique

Horaire château de Chambord

Le domaine est ouvert tous les jours.

Le château est ouvert toute l’année, sauf les 1er janvier, 4 février et 25 décembre,
du 02 janvier au 29 mars et du 01 octobre au 31 décembre : de 10h à 17h
du 30 mars au 30 septembre : de 9h à 18h

Informations pratiques

Dernier accès ½ heure avant la fermeture du château
Plus d’informations sur le site du chateau de Chambord : https://www.chambord.org/fr/

Tarifs

GUIDE DE PRIX POUR LE GRAND PUBLIC
PLEIN TARIF : 11 €
TARIF RÉDUIT : 9€ (GROUPES DE 20 PERSONNES ET PLUS)
Tarifs valables jusqu’au 31 décembre 2014
Gratuité : jusqu’à 25 ans, pour les individuels issus de l’Union Européenne et pour les enseignants français du primaire et du secondaire.

PARKINGS PAYANTS :
• Voiture / Moto : 4 € / jour
• Camping-car / véhicule < 7m90 : 7 € / jour (10 € la nuitée) • Autocar / véhicule > 7m90 : 45 € / jour
Stationnement gratuit pour les autocars des groupes ayant visité le château

MOYENS DE PAIEMENT
Espèces en euros, chèques, cartes de crédit (10€ minimum), chèques vacances et chèque culture