Descente de la Loire en Stand Up Paddle, une expérience à vivre !

Généralement on la parcourt en vélo, mais la Loire, ce grand fleuve sauvage d’Europe (si ce n’est le dernier) est pleine de surprises et de coins remarquables où faune et flore s’entremêlent (il faut dire que sur 1000 kilomètres, il y a de quoi).

La Loire possède plusieurs affluents principaux que sont l’Allier, le Maine, le cher, la Vienne et L’Indre. Son bassin versant de 117000 km2 représente tout de même 1/5 de notre hexagone !

Savez-vous que jusqu’au 19e siècle, ce fleuve était navigable seulement à partir des environs de Roanne, et c’est ainsi que les marchandises étaient envoyées jusqu’au port de Nantes. Et bien cet itinéraire pourrait bien être le vôtre, mais pas en bateau de marchandises !

La Loire en SUP : la grande aventure !

C’est pourquoi, même si vous l’avez déjà parcourue à vélo, vous pourriez tout de même vouloir la redécouvrir sous un angle différent, et quel meilleur moyen pour se faire que d’emprunter un stand up paddle ou d’acheter le votre, pour vous rendre dans les hauteurs du Massif central dans l’immense estuaire de Saint Nazaire.

Car oui, vous pouvez très bien voguer au gré de cette Loire sauvage et imprévisible, lors d’un mois de juillet ensoleillé, seul ou entre amis. C’est le défi que se lancent de plus en plus de sportifs chaque année !

Alors certes, vous ne pouvez pas partir très chargé, car sur un SUP, rare est la place, vous serez en mode bivouac, debout sur votre grande planche, voguant dans ces eaux indomptables. 800 km vous attendent, sans assistance, serez-vous assez courageux ?

Notez que même si vous partez seul à l’aventure, il n’est pas exclut, bien au contraire, que vous rencontriez d’autres personnes qui entament le même défi sportif que vous, peut être seront il en Kayak ou en Canoë, mais l’itinéraire reste le même et il vous sera agréable de partager un bout de chemin et une aventure humaine.

Côté pratique, la descente de la Loire en Stand Up Paddle se déroule de juillet à aout, quand la météo le permet, vous pouvez dormir où les bivouacs sont autorisés, mais vous verrez vite qu’il existe de nombreux coins où planter votre guitoune et allumer votre feu ! Profitez-en, nous vivons dans un pays où le camping sauvage est assez facile à pratiquer.

Vous l’avez compris, la Loire en SUP c’est une aventure outdoor digne des plus grands sportifs, et peu onéreuse une fois l’achat d’un paddle (ou sa location) réalisé, à moins que vous dormiez en auberge et mangiez dans de bons petits restos…mais on perd un peu le côté aventures !

Durant votre descente, vous trouverez de nombreux points pour vous réapprovisionner, au gré des petits villages historiques bien typiques que vous verrez.

Quelques points clés que vous ne devez pas manquer :

  • La Loire vue du Fleuve », de Jean François Souchard
  • La Charité sur Loire
  • Blois la majestueuse

Vous ne voulez certainement pas vous lancer dans l’aventure sans préparation physique, on parle tout de même de 800km de paddle ! Vous devez être affûté et surtout, avoir de longues heures de pratiques dans cette activité nautique derrière vous .

Côté matériel, vous avez assurément besoin de sacs étanches, en plus de votre planche de paddle, rigide ou gonflable.

Pour plus de renseignements et surtout afin de vous projeter, je vous invite vraiment à lire le récit d’un courageux qui est venu à bout de l’aventure, il s’appelle Pierre et c’est à lire ici.

Il donne de nombreux conseils, notamment ceux-ci que je trouve très justes :

  • ” la route la plus courte n’est pas la meilleure : il faut apprendre à analyser le plan d’eau, comprendre la formation des bancs de sable, observer les virages et le flux, avant de s’engager pleinement.”
  • “Rien ne sert de regarder derrière soi, car les traces s’effacent, et les ondulations de notre passage ne durent pas bien longtemps. Rien ne sert non plus de vouloir connaitre les méandres qui pourront arriver dans 100 kilomètres. Seul compte l’ici et le maintenant, l’obstacle juste devant qu’il faut anticiper, la zone de courant où l’on peut accélérer, le bivouac qu’il est temps de trouver. Vivre le présent, ne garder de derrière que les souvenirs essentiels, ne penser à plus tard que pour avancer. “

Pour les moins aventuriers ou les familles

Enfin, il est important de noter que vous n’êtes evidemment pas obligé de vous farcir les 800km de la Loire, vous pouvez simplement profiter des paysages sur de plus courtes portions, de nombreuses compagnies proposent des ballades, notamment le site madeinloire.net qui propose des promenades de Vouvray à Rochecorbon, de très beaux coins à découvrir !

By | 2017-08-29T12:06:24+00:00 August 29th, 2017|Blogging|Comments Off on Descente de la Loire en Stand Up Paddle, une expérience à vivre !

About the Author: